Qui nous sommes

Déclaration de mission et de vision

Notre mission est de construire des ponts entre les artistes autochtones au Québec et des publics de tous âges et de tous milieux. En créant des opportunités pour que ces artistes puissent s’exprimer, les Productions Feux Sacrés croient en la revitalisation et la réappropriation des arts et pratiques culturelles autochtones, traditionnellement enracinées dans les communautés. Par une approche qui favorise l’autochtonisation, nous souhaitons apporter une compréhension positive et meilleure des cultures inuites, métisses et des Premières Nations.

La vision des Productions Feux Sacrés est de devenir un organisme de référence essentiel pour la construction de ponts entre les cultures autochtones et les autres nations du monde.

Notre Mandat

Les Productions Feux Sacrés est un organisme culturel autochtone à but non lucratif, fondée en 2012. Notre mandat est de promouvoir l’art, les artistes et les cultures autochtones par l’organisation de projets et production d’événements qui visent à sensibiliser le public, briser les stéréotypes et favoriser le dialogue interculturel pour l’inclusion et l’avancement professionnel des artistes autochtones en milieu urbain.

À travers notre mandat:

  • Nous créons des opportunités pour les artistes autochtones au Québec afin de rejoindre une audience grand public, à travers les marchés régionaux, nationaux et internationaux, ce qui résulte en un développement professionnel et des opportunités économiques pour les artistes ainsi que pour leurs communautés.
  • Nous éduquons le grand public et nous le sensibilisons face à la résilience et aux réalités – passées et présentes – des cultures des Premières Nations, Métis et Inuits, par l’entremise de la production d’événements artistiques multidisciplinaires, facilitant le processus de réconciliation.
  • Nous développons les connaissances, les compétences et les capacités dans les communautés autochtones du Québec en organisant des ateliers axés sur la professionnalisation et les pratiques artistiques.
  • Nous partageons le savoir ancestral des cultures autochtones, en utilisant la tradition orale, les protocoles culturels et les pratiques artistiques comme pilier de base pour bâtir des échanges interculturels.
  • Nous gérons l’Espace Culturel ASHUKAN, un incubateur culturel unique, créé pour la revitalisation, la réclamation et la valorisation des cultures et pratiques autochtones, situé au centre du Vieux-Montréal.

Nos valeurs

Les valeurs qui sont à la base de notre organisme s’inspirent des valeurs des communautés autochtones et elles en sont le reflet :

  • Le respect des générations à venir
  • La transparence et l’égalité
  • Un impact concret sur le développement des artistes et de leurs communautés
  • La création de nouveaux rapports entre les différentes nations qui ont contribué au développement et à la richesse culturelle du Québec d’aujourd’hui
  • Une approche de partenariat, d’échange et de développement commun dans l’atteinte des objectifs
  • Une vision d’inclusion de tous les artistes et artisans

L’Équipe de gestion des Productions Feux Sacrés

Nadine St-Louis
Fondatrice et Directrice générale
nadine@productionsfeuxsacres.ca

Cécile Bond
Directrice de l’Espace Culturel Ashukan et gestion des œuvres d’art
cecile@productionsfeuxsacres.ca

Mélina Tsigounis
Directrice des projets, événements spéciaux et communications
melina@productionsfeuxsacres.ca

Roxanne Blanchard-Gagné
Adjointe à la direction
roxanne@productionsfeuxsacres.ca

Mylène Guay
Consultante en développement et communications
mylene@productionsfeuxsacres.ca 

Louise Senécal CPA
Auditrice

Le Conseil d’administration

Ghislain Picard, Co-Président

GHISLAIN PICARD
Chef de l’Assemblée des Premières Nation du Québec et du Labrador

Monsieur Ghislain Picard est Innu de la communauté de Pessamit. Entre 1976 et 1989, il a consacré la plus grande partie de son temps au domaine des communications. Il a par ailleurs été responsable des communications et des relations avec les médias pour le Conseil Atikamekw Montagnais (CAM). Il a entre autres publié un périodique «Tepatshimuwin» destiné aux communautés atikamekw et innues.

Au début des années 80, M. Picard a été président du Centre d’amitié autochtone de Québec. En 1983, il a été très actif dans la mise sur pied d’un réseau de radios communautaires au sein de sa nation. Il a d’ailleurs été l’un des fondateurs de la Société de communication atikamekw et montagnaise (SOCAM) qui produit des émissions radiophoniques en langue autochtone.

Vers le milieu des années 80, M. Picard a participé, au nom de la SOCAM, à une étude internationale pour l’UNESCO sur le rôle de la communication dans les communautés rurales.

Après avoir occupé le poste de vice-président du CAM en 1989, il a été élu Chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador en 1992. Il occupe cette fonction jusqu’à aujourd’hui. À ce titre, il siège au comité exécutif de l’Assemblée des Premières Nations au niveau national et agit comme porte-parole principal des finances, des revendications globales, de la population urbaine ainsi que du dossier international. Le 15 juillet 2o14 à Halifax, les Chefs en Assemblée l’ont nommé à l’unanimité Chef national par intérim, il a occupé ce poste jusqu’en décembre 2014 et a repris ses fonctions de Chef de l’APNQL depuis.

M. Picard a été reçu, le 28 octobre 2003, chevalier de l’Ordre national du Québec. Il a reçu l’insigne de Chevalier de la Légion d’Honneur du Consul Général de France le 24 janvier 2005.

Jean-François Côté, Vice-président
Stéphane Guérard, Trésorier

Stéphane Guérard a acquis une solide expertise en entrepreneuriat collectif. Formé en finances, comptabilité et marketing, il a accompagné depuis plus de 30 ans des porteurs de projet et autres entrepreneurs dans les secteurs communautaire et de l’économie sociale. Il a créé plusieurs entreprises et croit en la capacité des individus à se mobiliser pour atteindre leurs objectifs.

Stéphane Guérard détient un diplôme d’études supérieures avec spécialisation en gestion de projet ainsi qu’une maîtrise en sciences de la gestion. Il a également complété sa scolarité de doctorat dans cette même spécialité.

Il est engagé bénévolement auprès de plusieurs organismes : il est président de la Coopérative des 4 Pôles, vice-président de BNI Express, groupe de réseautage d’affaires à Montréal ainsi qu’administrateur de la Coopérative d’éducation financières L’Actif, à Montréal.

Mathieu Boivin, Secrétaire
Nadine St-Louis, Administrateur et Fondatrice des Productions Feux Sacrés

Bachelière en cinéma et littérature et titulaire d’une maîtrise en histoire de l’art, Nadine St-Louis est une entrepreneure autochtone qui accumule plus de 25 ans d’expérience dans la gestion, le développement communautaire et la gouvernance. À travers cette trajectoire, Mme St-Louis s’est particulièrement démarqué en tant que leader importante dans le développement de l’économie autochtone, stimulé par les arts et la culture au Québec, au Canada et à l’étranger par le biais de production d’événements culturels et de modèles commerciaux innovants.
Elle est également la fondatrice et directrice générale des Productions Feux Sacrés, une organisation à but non lucratif axée sur les arts autochtones (2012) et a mis sur pied l’Espace Culturel ASHUKAN (2015), une infrastructure urbaine dédiée au développement des arts et des cultures autochtones par l’entremise, en autres, de formations et d’un accès privilégié aux marchés de l’art qui assurent aux artistes leur développement professionnel, économique et entrepreneurial.
Ainsi, depuis 2012, de nombreux partenaires du secteur public et privé ont appuyé et soutenu (plus de 1,5 million de dollars) les Productions Feux Sacrés dans leur engagement à (re)bâtir la force des communautés autochtones par les arts.

Marie-Céline Charron, Administrateur

Marie-Céline is a member of the Naskapi Nation of Kawawachikamach. In 2003, she moved to the city of Winnipeg, where she worked at Rising Sun Productions and Wookey Films for several months, with the goal of experiencing living, and contributing to a large and visible Aboriginal Arts community. Marie-Céline is also a traditional dancer and teaches regalia making along with Hoop Dancing to youth; she is an advocate of cultural revitalization and actively participates in the cultural activities and Pow Wow trail. She is presently living and working Montréal as an associate to Indigenous Affaires at NATIONAL Public Relations.

Eruoma Awashish, Administrateur

Détentrice d’un baccalauréat en art interdisciplinaire de l’Université du Québec à Chicoutimi, Eruoma Awashish vise à faire connaître d’avantage sa culture. Sa double identité, Atikamekw par son père et Québécoise par sa mère, lui permet de mieux saisir les différences qui distinguent ces deux peuples et de créer des espaces de dialogues à travers ses œuvres. Ayant vécue dans la communauté d’Opitciwan, de Wemotaci et de Mashteuiatsh, Eruoma a une grande appartenance à sa culture autochtone. Son travail parle de métissage et de métamorphose. La souffrance est un thème qu’elle aborde souvent car, selon elle, c’est un passage vers la transformation. Son travail est empreint de spiritualité, de symboles et de syncrétisme. Elle aime mélanger des symboles faisant référence à la culture des Premières Nations et à la religion Catholique. Par ces symboles qui s’entrecroisent, ses œuvres parlent à la fois de contraste et de métissage, de dualité et d’équilibre, de souffrance et sérénité… Son travail questionne les phénomènes d’hybridation dans la culture des Premières Nations.

Dominique Normand, Administrateur
Charles Bender, Administrateur

Après sa nomination aux Gémeaux pour son animation sur l’émission jeunesse C’est parti mon tipi, Charles est devenu une présence de plus en plus remarquée sur le réseau de télévision des Premières Nations APTN. Il a été invité à tenir le rôle principal sur une nouvelle série de fiction, Sioui-Bacon ainsi que dans la série Mohawk Girls, tous deux pour le même réseau. Bien qu’ayant débuté sa carrière en français sur les planches de la ville de Québec, Charles décide de poursuivre sa formation en interprétation en anglais à l’Université Concordia. Au sortir de ses études, il aura donc l’occasion de travailler sur plusieurs productions tant en français qu’en anglais mentionnons notamment, Déstinée, En Thérapie et Being Human. Sur scène, il collabore régulièrement avec le Théâtre Ondinnok, première compagnie de théâtre autochtone au Québec. Tout récemment, il s’est fait remarquer en tant que présentateur du 8E Feu, une série documentaire choc produite par Radio-Canada, qui aborde la question autochtone contemporaine.

Nos partenaires et supporteurs 2015-2016

Partenaires de l’Espace Culturel Ashukan

Regroupement des centres d’amitié autochtone du Québec

Partenaires du secteur privé

Canadien National
Hydro Québec

Partenaires du secteur public

PME MTL
Conseil des arts et des lettres du Québec
Conseil des arts du Canada
Secrétariat aux affaires autochtones
Services Canada
Commission de développement des ressources humaines des Premières Nations du Québec
Ville de Montréal
Ministère de la Culture et des Communications

Partenaires aux évènements spéciaux

Senvion
LM WindPower
Bar à Beurre
Conseil des arts de Montréal
Arrondissement Ville-Marie

Supporteurs des Productions Feux Sacrés et de son mandat

Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador
Regroupement des Femmes autochtones du Québec
La Boîte Rouge vif
Terres en vues
Wapikoni
DestiNations
Mundial Montreal

Partenaire média principal

Homes Publishing Group

Membres corporatifs

Borden Ladner Gervais
Cree Native Arts and Crafts Association
innergex
Norda Stelo
Sentiers Privés
Senvion
TE Wealth

Membres individuels amis 11 nations

– 40 membres

 

 

Membres bénéficiaires – artistes

– 46 membres

 

 

Partenaires 2014-2015

Historique et réalisations

L’Exposition 11 Nations : une réussite qui confirme le potentiel et l’intérêt pour l’art autochtone.

De décembre 2011 à décembre 2012, les Productions Feux Sacrés ont présenté l’Exposition 11 Nations à Montréal, au Marché Bonsecours, afin de faire connaître les artistes et l’art autochtone actuel au cœur d’un marché de l’art majeur. Au terme de l’Exposition, les Productions Feux Sacrés ont créé l’Espace Culturel 11 Nations afin que les œuvres des 22 artistes autochtones qui ont participé à l’évènement temporaire demeurent accessibles au public pour une année supplémentaire.

 

L’exposition puis l’Espace Culturel 11 Nations ont ainsi contribué à initier plus de 30 000 personnes à l’art et au talent des artistes autochtones des Premières Nations qui vivent dans le Québec d’aujourd’hui, ceux qui migrent désormais à Montréal comme ceux qui créent dans les différentes communautés, en régions éloignées. La réussite de cette expérience a mis en évidence le potentiel et l’importance d’établir sur le grand marché montréalais un lieu de diffusion pour rendre l’art autochtone actuel disponible aux clientèles intéressées.

 

Le Rendez-Vous des Arts Métissés

Un événement annuel pour réunir artistes autochtones et ceux des autres communautés culturelles

En juin 2013 et 2014, à l’occasion de la Fête Nationale des Autochtones, les Productions Feux Sacrés ont présenté le Rendez-Vous des Arts Métissés, un événement de 3 jours réunissant les artistes autochtone et les artistes d’autres communautés culturelles afin de créer un lieu commun de visibilité et d’échange avec le public. Cet événement qui a réunit 30 artistes en 2014 en sera à sa 3e édition en 2015.

 

Le projet l’Accès au marché de l’art pour les artistes autochtones

Les Productions Feux Sacrés élaborent ainsi, en 2012, un projet d’économie sociale, L’Accès au marché de l’art pour les artistes autochtones. Le projet va au-delà d’une exposition temporaire et ouvre la voie à une présence et une visibilité permanentes de l’art autochtone à Montréal. Cet espace offrira aux artistes les outils et le soutien nécessaire à leur développement personnel, artistique, social et économique afin qu’ils s’intègrent plus rapidement au marché de l’art majeur de Montréal et afin de favoriser le développement d’une industrie et d’un entreprenariat culturels autochtones.

Découvrez comment nous aider à soutenir les artistes autochtones.